Q

CPA

image_Q
Le fil conducteur du roman Querelle de Brest de Jean Genet suit la muation d’un jeune homme, entre l’adolescence et l’âge adulte. Certains se construisent grâce à leur travail, d’autres grâce à leurs familles ou amis, ce jeune homme nommé Querelle construit son identité à travers ses aventures sexuelles entre prison et bar de nuit. La prison pour ceux qui sont menottés, le bar pour ceux qui ne le sont pas encore. Deux univers vont se côtoyer sans cesse jusqu’à ne faire qu’un, celui du bar et de la prison. Deux univers radicalement opposés. La prison symbole d’une virilité, d’une violence, d’un racisme entre minorités, d’un enfermement physique. Le bar de nuit, lieu où les travestis, les drogués, les paumés se retrouvent, archétypes d’une société qui les accepte, mais la nuit – un enfermement psychique. L’intérêt est de confronter ces deux univers et de travailler avec les acteurs sur ces figures qui ne font plus partie du quotidien. Ils sont volontairement des figures archétypales, c’est le seul moyen qu’ils aient trouvé pour affronter la vie.

vendredi 16 mars 2018 à 20 : 30

Théâtre Antoine Vitez

29 Avenue Robert Schuman
13100 Aix-en-Provence

Accessibilité PMR :
Oui, accessible aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR)

Connectez-vous pour accéder à la réservation
Genre : Théâtre,
Proposé par : Théâtre Antoine Vitez
29, avenue Robert Schuman
13100. Aix-en-Provence
Site internet de la structure :
http://theatre-vitez.com/
 

Veuillez patienter pendant le chargement de la page svp !